© 2014, site créé par Julie Massault

Les photographies sont d'Emma Sieffert, Julie Massault et Baudtoun.

Reproduction interdite

  • Icône de l'application Facebook
  • Icône de l'application Instagram

A propos de Baudtoun

Baudtoun vous invite à sourire en introduisant une touche de merveilleux dans votre vie quotidienne. 

Baudtoun débute par la peinture, après une année préparatoire chez ESAFC et deux années passées à l’Ecole du Louvre. 
Devenue artiste peintre professionnelle inscrite à la Maison des artistes dès 2009, elle participe à plusieurs expositions personnelles dont une avec la galerie Intuiti en 2010. Elle est cotée chez Drouot de 2012 à 2017. Explorant le thème du mouvement et de la légèreté, son sujet de prédilection est la plume. Son univers poétique et féérique tend à s’étendre vers d’autres médiums dès 2011, lorsque l’appel de la terre se fait sentir.

Sa création céramique commence par une initiation auprès d’Evelyne Henrard à l’atelier Imagine à Vanves. De 2011 à 2012, elle suit une formation professionnelle à l’atelier Céramuse à Savigny-sur-Orge au cours de laquelle elle travaille sur un projet pour le Département des arts de l’Islam du Musée du Louvre et développe une gamme de poteries médiévales. A l’obtention de son CAP tourneur en céramique en 2013, elle continue à se former et aiguiser sa technique avec le potier Noël Schmitter à Saulx-les-Chartreux.
Le partage et la transmission de son savoir-faire étant également une passion, elle donne des cours pour enfants et adultes en MJC de 2012 à 2017, ainsi que dans son atelier à Versailles durant l’année 2016.
 

A présent, son atelier se trouve chez Villette Makerz, au cœur du parc de la Villette. Baudtoun continue de façonner cette magnifique matière qu’est l’argile autant pour satisfaire ses clients que pour transmettre son savoir-faire.

Une pratique époustouflante mais polluante !

Consciente de l’impact environnemental de son activité de céramiste, Baudtoun réduit son usage des matières premières toxiques nécessaires à la fabrication de ses émaux de haute température pour le grès et la porcelaine. Elle n’utilise plus que l’oxyde de fer et le verre des bouteilles usagées pour l’obtention de ses couleurs.
En faïence, ses réalisations sont sublimées par la couleur naturelle de la terre, mise en valeur par l’émail transparent et quelques engobes colorés !